En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Le Boeuf sur le toit ...

De la musique classique et des rythmes brésiliens au collège!

Par CECILE BOUTRY, publié le mercredi 11 juin 2014 09:50 - Mis à jour le mercredi 11 juin 2014 09:50

Le grand jour est arrivé!

Jour de commémoration pour beaucoup et jour de concentration et d'émotions pour les élèves de 6°C!

En ce vendredi 6 juin 2014 après-midi, nous sommes tous réunis en salle polyvalente pour la générale! Vous savez la répétition que font tous les grands artistes avant leur concert! La répétition commence à 14h avec Laurent, le percussionniste qui nous a déjà précédemment initié aux percussions corporelles et qui nous aide à revoir nos 2 séquences auxquelles nous rajoutons le salut final! Difficile de se souvenir de tout et surtout d'anticiper suffisamment pour que le résultat soit à la hauteur; la concentration est à son comble mais heureusement Laurent corrige toutes nos erreurs!

Puis arrivent les 5 musiciens du Quintette à vents de l' ONPL afin de répéter notre version arrangée du "Boeuf sur le toit"; une flûte, une clarinette, un hautbois, un basson et un cor rien que pour nous! Nous répétons nos 3 chansons avec le Quintette alors que jusqu'à maintenant nous ne nous étions entraînés qu' a capella! Quel changement! Cela commence à ressembler à un vrai concert!

 

 

Une petite pause ( bien méritée ) puis c'est la filante; dans le langage des artistes, cela signifie jouer une fois le concert dans l'ordre tel qu'il sera présenté au public. Nous n'avons plus le droit à l'erreur! Nous ne voulons pas décevoir les musiciens et encore moins les camarades qui vont venir nous écouter.

15h30 le concert commence enfin: nos camarades des classe de 6°B et 6°D sont arrivés ainsi que les élèves de la classe ULIS. Les musiciens du Quintette nous montrent le fonctionnement de leurs instruments à vents. Nous apprenons à les reconnaître, les nommer, les différencier et les classer en deux familles, les Bois et les Cuivres. Nous nous interrogeons également sur la manière dont le son est produit. Nous profitons des démonstrations musicales illustrant nos questionnements avec beaucoup d'intérêt. Les musiciens semblent très heureux de répondre à nos questions et de nous faire partager leur passion. 

16h Le Quintette s'installe sur la scène et nous interprète des oeuvres pour Quintette à vents très différentes de Joseph Haydn, Jean Francaix et bien sûr Darius Milhaud; la cheminée du Roi René une oeuvre que nous n' avons jamais entendu qu'il avait composé pour servir de musique de film. Quelle diversité et quelle virtuosité!

 

 

16h30 enfin c'est à nous! au secours, c'est à nous! De l'impatience mais aussi du trac, tous les sentiments se mélangent! Nous entrons sur scène en mode percussions corporelles au grand étonnement de nos camarades! Nous enchaînons directement avec la première chanson en portugais avant de poursuivre en percu corporelle et ainsi jusqu'à la fin du concert. Tout se passe comme prévu: les élèves solistes font le buzz et avec le petit aide-mémoire concocté par Mme Boutry, nous arrivons à nous souvenir des paroles sans difficulté. Les musiciens ont l'air contents de nous accompagner et les spectateurs semblent ravis! 

 

Quel plaisir tout au long de cet après-midi; à en croire les applaudissements il a été partagé et c'est tant mieux!

 

Commentaires

Aucun commentaire