En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Latin

L'OPTION LATIN AU COLLEGE DU PAYS BLANC

Par coordo dupaysblanc, publié le mardi 5 juin 2012 15:02 - Mis à jour le lundi 7 mars 2016 08:39

 

 

Chers parents d'élèves de 6ème,



Pourquoi faire du latin?

 

Cette question est posée, à vous et à votre enfant, alors que l'année scolaire prochaine se profile à l'horizon, avec pour les sixièmes le choix éventuel d'une langue ancienne, le latin. Cet enseignement optionnel facultatif est étalé sur trois ans, de la cinquième à la troisième, au rythme d'une heure hebdomadaire en cinquième puis deux en quatrième et troisième. Cet enseignement sera complété, dans le cadre de la mise en oeuvre de la réforme du collège, par un Enseignement Pratique Interdisciplinaire Langues et Cultures de l'Antiquité selon des modalités qui restent à déterminer (niveaux de classe, volume horaire, nature du projet suivi pas les élèves...).  

Pourquoi faire du latin, donc?

Cette année, votre enfant a découvert un certain nombre de textes fondateurs, dont une grande partie est issue de l'antiquité gréco-romaine. Le choix de l'option se justifie ainsi par sa dimension culturelle : avoir accès à des œuvres qui ont contribué à la richesse de notre identité contemporaine.

Ainsi, un élève latiniste comprendra-t-il mieux son patrimoine, à travers l'étude de l'architecture et des vestiges que les Latins nous ont laissés, comme le célèbre pont du Gard, les arènes de Nîmes et tant d'autres.

L'enfant sera également plus sensible au sens des mots, par l'examen de l'étymologie, non seulement dans sa langue, mais également dans d'autres langues vivantes. Les acquisitions de vocabulaire et de grammaire sont précieuses pour le français.

 Le latin permet aussi d'éduquer à la citoyenneté, en apprenant aux élèves ce que notre démocratie doit à son ancêtre, la République instituée à Rome au V° siècle avant notre ère, qui donna le droit de vote et donc de s'exprimer à ses citoyens.

Le latin est en outre pris en compte dans le contrôle continu pour l'obtention du Diplôme National du Brevet. Seuls les points obtenus au-dessus de la moyenne comptent. 

Il convient de noter qu'un minimum de travail à la maison sera demandé et consistera pour l'essentiel à apprendre ses leçons systématiquement sous peine d'inévitables déconvenues.

Cordialement,

Mme Castanet, professeur de latin

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe